C’est l’histoire d’un candidat du parti « les démocrates » de Guy Nzouba Ndama, a qui il aurait donné de l’argent (en millions) pour battre un PDGiste aux législatives dans la province de l’Ogooué-lolo. Nous tairons les noms pour respecter l’honneur de ce compatriote. L’homme était censé battre campagne dans un siège pour donner à Guy Nzouba Ndama un député. Sauf que son adversaire était un PDGiste, aimé des populations et qui fait l’unanimité chez les populations.

Au lieu d’aller à l’aventure, ce compatriote candidat, sous les conseils de sa femme (Maman clémence), a donc décidé de terminer les travaux de sa maison qu’il avait commencé voici maintenant 6 ans. Alors que son QG de campagne se mettait en place et que les militants de son parti semblaient prêts à l’aider, le candidat du réalisme était introuvable, il poursuivait tranquillement et rapidement les travaux de sa maison. Tôles, Fenêtres, crépissage et plafond. Et c’est après plus d’une semaine du début de la campagne que les autorités de son parti se sont aperçues qu’il menait des travaux et non la campagne.

Alerté par ses bras droits, Guy Nzouba Ndama est rentré dans une colère noire et a promis le
lui faire payer. Mais comme si Dieu était avec le candidat de la construction, Guy Nzouba Ndama vient de perdre lamentablement devant Jean Massima et donc il n’a pas encore eu le temps de s’occuper du cas de ce compatriote qui lui, a gagné une maison. Interrogé sur ce revirement de situation, le candidat MJ de ses initiales, a expliqué qu’il n’y avait pas match, le candidat du PDG était trop fort. Et d’ailleurs, il compte sur la générosité de ce nouvel élu PDGiste pour l’aider à mettre la peinture à sa nouvelle maison. On craint que Guy Nzouba Ndama alias Moukombo, ne lui arrache la maison pour se faire rembourser. Nous surveillons cette affaire.

Laiza Koulangoye