c’est à l’occasion d’un contrôle de routine effectué le samedi 16 février dernier, dans plusieurs boîtes de nuit et snack-bars du quartier Louis dans le premier arrondissement de libreville par une délégation du Parquet de la République que l’artiste Shan’l a été interpellée.

L’artiste Shan’l dans le véhicule des agents de sécurités.

Interpellée comme beaucoup d’autres personnes, elle se serait mise à injurier les agents de la Direction générale des recherches (DGR).selon certaines sources,  elle aurait été présentée aussi  lundi dernier  au Parquet pour être fixée sur son sort.