Chaque année des milliers de jeunes gabonais sont admis au baccalauréat dans notre pays, mais après cette admission, plusieurs étudiants sont confrontés à de nombreux maux. Notamment, à cause du choix d’orientation.

Le choix après le bac est vraiment important pour la réussite d’un nouveau bachelier, car il doit savoir ce qu’il veut et quelles seront ses ouvertures dans ce choix qu’il fait. Tenant surtout compte des besoins et réalités du pays. Mais généralement les uns et les autres ne savent pas ce qu’ils veulent, vers quelle filière et quel métier se diriger.

Vu l’enjeu, de ce choix qui défini d’une manière ou d’une autre leur avenir et leur réussite. ce choix nécessite une réflexion approfondie, il faut bien réfléchir pour ne pas perdre son temps pour rien, car beaucoup échouent à cause de leur choix erroné post – bac.  Le bachelier doit pouvoir se faire une idée par rapport à sa formation, parce qu’il doit vivre de ses rêves pour réussir. Il doit identifier un domaine qui l’intéresse et le correspond.

Les parents ou autres ne devraient pas l’imposé une voie, mais tenir compte de ses compétences à travers les différentes filières et métiers.

L’Etat aussi devrait mettre à la disposition de ces jeunes enthousiasmés ne connaissant pas très souvent les débouchés, les secteurs porteurs et de besoins… des conseillers d’orientation pour mieux les orienter et éclairer afin de lutter contre le chômage plus tard. Fini les épreuves sportives, l’orale et l’écrit du baccalauréat, dans quelques jours la proclamation, futur bachelier as – tu déjà approfondie ta réflexion pour ton choix après le bac? si non, il n’est pas encore trop tard.