Article

Vous n’avez certainement pas pu fermer l’œil la nuit dernière en essayant de résoudre les problèmes que vous devez affronter. Vous vous êtes retourné dans votre lit sans trouver de solution et n’en voyez pas la fin. Vos camarades de classe, vos collègues ou votre famille vivent la même chose. Nous avons tous des problèmes chez nous, avec les amis, au travail… Si les problèmes étaient des trésors, nous serions riches très vite.

Les difficultés de la vie

Vous priez mais vous avez l’impression que Dieu n’entend pas votre prière, parce que les problèmes s’aggravent et augmentent chaque jour. Et bien vite la foi s’affaiblit, jusqu’à vous éloigner de Dieu. Vous lisez peut-être cet article au lit, malade, ou au bureau, perdu au milieu des milliers d’activités et réprimandes de votre chef, ou vous êtes peut-être à l’université et vous ne pouvez plus supporter la charge de travail. Ou bien vous êtes chez vous, aux prises avec des problèmes économiques ou, pourquoi pas, submergé par les problèmes de couple.

Chercher le positif dans chaque problème

« Pourquoi cela m’arrive-t-il à moi ? », vous demandez-vous souvent. Je vous demande maintenant : « N’avez-vous jamais désiré être riche ? ». Vous souvenez-vous de quand j’ai écrit « Si les problèmes étaient des trésors nous deviendrions riches très vite »? Aujourd’hui je vous soumets une astuce, ce n’est peut-être pas la panacée, mais elle vous aidera à supporter les problèmes. Essayez de trouver l’aspect positif de chaque problème. Chaque problème cache un trésor que vous n’avez pas encore découvert car vous êtes trop occupé à vous plaindre.

« Que ton cœur ne s’assombrisse pas et ne laisse pas l’angoisse t’envahir »

Prenez quelques minutes. Pensez. Réfléchissez. Demandez-vous : « Quel est le trésor de mon problème ? Quel est le côté positif ? De quoi Dieu me protège-t-il ? ». Souvent nous voulons que les choses arrivent tout de suite, que les problèmes se résolvent ou simplement qu’ils n’existent pas. Dieu existe, et ses pensées ne sont pas les mêmes que les vôtres ou que les miennes. Sa pensée et son amour sont divins et tout a une raison d’être, un trésor. Et Marie ? Elle vous aime quand elle dit : « Que ton cœur ne s’assombrisse pas et ne laisse pas l’angoisse t’envahir. Ne suis-je pas là, moi qui suis ta Mère ? Ne suis-je pas ton aide et ta protection ? ».

Courage ! Dieu vous réserve un grand trésor !

Axelle MGB

www.rtngabon.com