« C’est une commune qui croupit le plus souvent dans des tas d’immondices, ou l’insécurité règne à maître » se sont là,  des maux que le nouveau maire de la capitale gabonaise qui a prit officiellement ses fonctions compte combattre. C’est en présence du premier ministre chef du gouvernement, du ministre de l’intérieur et des anciens maires de libreville que Léandre Zué a promit de redonner un autre visage à libreville.  » dès la fin de cette cérémonie, je suis résolument au service des librevilloises et des librevillois. Au cour de ce mandat, mon objectif principal avec mon équipe se sera de rendre libreville propre, belle attrayante. L’assainissement, le développement économique et social et la qualité de la ville de librevile seront donc au cœur de mon projet « . a décliné léandre Zué nouveau maire de libreille.

photo de famille.

Avec près de 600 000 habitants, la capitale gabonaise connait plusieurs problèmes comme celui de la mauvaise urbanisation souvent à l’origine des inondations et de plusieurs drames qui malheureusement endeuillent les familles gabonaise. Le problème des trottoirs occupés par les commerçants donnant l’impression que libreville est un grand marché à ciel ouvert, l’incivisme des citoyens qui est aussi un facteur favorisant l’insalubrité constaté dans la ville, autant dire que la tâche ne sera pas facile pour le nouvel édile de la commune de libreville, tant les défis sont nombreux, à léandre Zué de s’armer du courage et la détermination dans le reste la loi pour réellement redonner à la vitrine du gabon un autre visage digne d’une capitale.