Pognon

Malgré les différentes rencontres, NYFA et agora, notamment, le Gabon n’attire toujours pas des investisseurs. C’est les résultats d’une publication d’une banque sud africaine d’investissement, la Rand Merchant Bank (RMB), sur les pays du continent offrant de meilleures opportunités d’affaires. Le GABON ne figure pas parmi les 10 premiers et se classe 21e.

Rand Merchant Bank (RMB) a récemment publié la liste des pays d’Afrique qui offrent de meilleurs opportunités d’affaires. Se focalisant sur l’année 2014, le classement renseigne sur le fonctionnement des économies des pays cités. Selon ce rapport, présenté par l’agence Ecofin, l’Afrique du sud demeure le premier pays africain ou il fait bon d’investir. Ce, malgré le fait que le Nigeria est, depuis quelques mois, la première économie du continent. « Un continent de l’avenir pour nombre d’observateurs, un marché ou il faut investir », note-t-on.
D’autres pays méritent cependant le détour. Si le Gabon dit s’être engagé sur la voie des reformes en vue d’une meilleure attractivité et d’une diversification de son économie, il reste qu’il ne figure pas dans le top 20 de ce classement. Classé au 21e rang, il se place juste devant le Cameroun. Ce qui pourrait éventuellement susciter une polémique quant à la fiabilité des indices et critères.
Qu’à cela ne tienne, la Rand Merchant Bank a conjugués plusieurs critères, dont la taille du marché, le niveau du produit intérieur brut (PIB), la croissance économique incluant les taux prévisionnels pour les cinq prochaines années et, enfin, un indice de la qualité de l’environnement des investissements.
Le top 10 des pays s’établit comme suit : Afrique du sud et Nigeria. Juste derrière viennent dans l’ordre décroissant de l’attractivité le Ghana, le Maroc, la Tunisie, l’Egypte, l’Ethiopie, l’Algérie, le Rwanda et la Tanzanie. Il s’avère donc que la région la plus attractive est le Maghreb avec quatre pays, suivie de l’Afrique orientale avec trois pays, l’Afrique de l’ouest, deux pays, enfin l’Afrique australe avec un seul pays. Aucun pays d’Afrique centrale ne figure dans cette liste.
Deux pays font leur entrée dans ce classement : le Rwanda et l’Ethiopie. « l’entrée du Rwanda dans ce top 10atteste des excellences reformes menées lors de la dernière décennie », indique la banque d’investissement, qui ajoute, à propos de l’Ethiopie : « (son classement) reflète l’importance de la taille de ce marché et des taux de croissance phénoménaux ». Et de conclure : « ces deux pays sont les plus inattendus de ce top 10, mais ils méritent leurs nouveaux rangs »