FIAA AU GABON

Après deux éditions consécutives en novembre 2014 à Washington DC, le cabinet williams F.CLARK & CO,  a sélectionné le Gabon pour lancer son premier forum de promotion des investissements Américains en Afrique.

 

c’est donc parce que les états unis d’Amérique  viennent de relancer une politique de redynamisation de leurs relations économiques avec les pays africains, que cela se fait, notamment grâce à des outils de facilitation des échanges commerciaux tels que l ‘AGOA dont plus de 6 000 produits sont exonérés de droits de douanes sur le marché américain.

Le Gabon vient d’ailleurs d’abriter le 14ème sommet, du 24-27 aout 2015. Mais aussi par l’assouplissement des conditions d’accès au marché de crédits américains par les pays africains. A cet égard, le gouvernement américain a placé d’important fonds dans des institutions financières spécialisée parmi lesquelles figurent EXIM Bank USA, OPIC (Overseas Private Investment Corporation). Ces institutions, ont à leur tour sélectionné des firmes spécialisées dans les finances internationales pour faciliter le placement des fonds dans les pays Africains « amis ». Le cabinet williams F.Clark & Co LLP (Financial Engineers since 1978), représenté au Gabon par GAB Consulting, DIEL Creative’s Business, MM Consulting et IB Consulting, est une de ces firmes agréées.

A la faveur de la nouvelle politique du président OBAMA d’inciter les entrepreneurs américains à investir en Afrique, ce forum vise à donner l’opportunité au Gabon de vendre son potentiel, aux opérateurs économiques et porteurs de projets, de discuter directement avec les plus gros investisseurs de la planète sur le financement de leurs projets de développement. Ceci, s’inscrit dans la vision du gouvernement du Pr. Daniel ONA ONDO, dans la diversification de l’économie gabonaise et de ses partenaires au développement, afin que les avantages de l’ AGOA  impactent le plan stratégique Gabon émergent à l’Horizon 2025, tel qu’édicté par le Président de la république, chef de l’état.

De manière concrète, ce forum consistera donc en des échanges  directs avec les autorités Administratives,les opérateurs économiques et les porteurs de projets de développement. Bien entendu, les banques et les Établissement de micro finance sont une cible privilégiée, car connaissant les enjeux et les en la matière au Gabon et, intervenant à des niveaux différents du financement des opérateurs  économiques.les collectivités locales aussi, car elles sont également au cœur du développement et porteuses des projets important.

Des échanges B2B, B2G, et des visites sur sites vont donc ponctuer ce forum, à la suite d’une plénière qui va donner la possibilité aux décideurs gabonais de formuler un certain nombre d’attentes aux investisseurs américains, après la présentation des opportunités de financement.

les assises se tiennent donc à la chambre de commerce de Libreville et se poursuivront jusqu’au 25 Septembre 2015.

 

Source : FIAA