Le directeur général de l’Agence nationale des bourses du Gabon (ANBG), Emmanuel Berre a déclaré mercredi sur le plateau de Gabon 1er, télévision nationale, que 12 de moyenne au baccalauréat constitue désormais un des  critères d’attribution de bourses au Gabon.
« Si vous avez 12 et plus de moyenne au bac vous êtes éligibles », a déclaré M. Berre, restituant les résolutions prises récemment lors de la Task force sur l’éducation, tenue récemment au nord de Libreville.
En plus de ladite  moyenne, le candidat devait avoir un âge inférieur  ou égal  à 22 ans. Malgré la moyenne  exigible, le nouveau bachelier n’ayant pas l’âge requis  n’a pas droit à la bourse.
Des mesures coriaces dit-on pour élever le niveau des élèves en constante régression.  Le taux « mitigé » d’admission au bac cette année est de 55%, avec des mentions moins élogieuses. Selon l’ANBG, 90% des étudiants inscrits à l’université échouent dès la première année.
Le  tableau sombre a conduit  l’ANBG, dans le cadre des recommandations de la task force sur l’éducation, de proposer  un palliatif pour insérer les étudiants sortis du système universitaire dans la vie active.
Il s’agira d’un  « Fonds mutuel pour l’emploi » pour financer des formations  professionnelles.