JO RIO 2016

Bonne nouvelle pour les athlètes gabonais depuis quelques jours. L’Association Internationale d’Athlétisme (IAAF) vient de reconduire les athlètes gabonais dans la course pour les jeux olympiques de Rio de 2016 qui auront lieu cet été au Brésil.
Pourtant, plongée dans une tourmente et incertitude de participer aux jeux olympiques pour des raisons financières et d’éthique sportives, la fédération gabonaise d’athlétisme a travaillé d’arrachepied pour relancer le dossier Gabon au sein des instances internationales d’athlétisme pour faire accepter les athlètes gabonais avec succès.
Dès lors, le Gabon est reparti dans la compétition pour hisser les couleurs locales dans cet événement mondial. Par ailleurs, les athlètes gabonais tels que : Taylor Mabicka champion du monde des lourds-légers, Ruddy Zang Milama ancienne championne d’Afrique du 100 mètres dames et Anthony Obame ancien champion du monde de taekwondo et médaille d’argent aux jeux olympiques de Londres 2012, seront les portes flambeaux gabonais dans ces jeux olympiques de Rio de 2016 qui se dérouleront au mois d’aout 2016.
Toutefois, la situation du boxeur gabonais Taylor Mabicka, n’est pas prometteuse pour les lendemains car, en étant en tensions avec sa fédération d’origine, le champion gabonais a enregistré des incompréhensions financières avec son président, clément SOSSA SIMAWANGO, qui lui aurait demandé un pourcentage de 30% dans les différents revenus du boxeur gabonais. Une exigence mal perçue par le staff proche de Taylor Mabicka mettant en mal la préparation du gabonais pourtant très attendu par les gabonais aux jeux olympiques de Rio de 2016.
Pour l’heure, la bonne nouvelle est bien prise côté dirigeants gabonais, mais cette bonne nouvelle vient se heurter à une instabilité de nos sportifs engagés dans la course aux jeux olympiques de cet été notamment dans le domaine de la boxe.

Maxime Boussougou

www.rtngabon.org