les confessions religieuses étaient en visite au port d’owendo et à la zone économique de nkok.  L’objectif des responsable du groupe GSEZ est de permettre à ses leaders religieux de connaitre l’impacte social et économique de ses investissements sur la société gabonaise. l’occasion leur a été aussi donné de comprendre le fonctionnement du port à cargo. « aujourd’hui ce port répond à un certain standard, nous faisons pas mal d’activités au sein du port, les activités qui ont un rapport avec la logistique ‘’…a souligné Dany Menga responsable commercial et shipping du port d’owendo.

Même rituel à la zone économique de nkok, expliquer à ses hommes de Dieu le fonctionnement et les opportunités qu’offre cette zone économique, le responsable de prospection de Gsez s’est donc lancé à l’exercice puis s’en est suivi la visite des usines à l’exemple de celle de transformation du bois, au sortie certains responsable religieux ont donnés leurs sentiments  » en résumé Olam pour nous est un don de Dieu au gabon, Dieu a voulu que cela se réalise au gabon. Si les autorités de ce pays avaient fermés la porte à Olam cela devrait se réaliser ailleurs, donc un autre pays devrait se jouir de cela » a déclaré Imam Abdoul Fatha Mombakala.

Le coordonnateur de la visite quant à lui est revenu sur l’objectif visé par gsez  l’endroit des religieux  » nous avons déjà visité ses sites avec la presse plusieurs fois, les ong et les syndicats, c’est tout simplement la suite. les confessions religieuses ont aussi un rôle dans notre pays. Comme le disent les chinois celui qui n’a pas fait d’enquête n’a pas droit à la parole, nous les avons invités pour qu’ils viennent voir ce qui se fait ici, ils ont entendu, ils ont vu et ils diront dans leurs églises ou mosquées ce qu’ils ont vu » a souligné Dieudonné Minlama Mintogo le coordonnateur de la visite.

il ne reste qu’à espérer qu’ils seront les bons interprètes auprès de leurs fidèles.