Deux trafiquants, dont une femme et homme ont été appréhendés, la semaine écoulée, en possession de trois pointes d’ivoire dans un motel de la ville de Makokou. Les opérations conjointes de lutte contre le trafic des produits des espèces protégées dévoilent davantage leur efficacité. La dernière action des équipes en date du dimanche 24 mars 2019. Grâce à une information reçue d’une source crédible évoquant une transaction de pointes d’Ivoire devant avoir lieu dans une structure hôtelière de la ville de Makokou (Province de l’Ogooué Ivindo), une équipe, composée des agents des Eaux et Forêts, de la Direction Général de Recherche, appuyée par l’ONG Conservation Justice, s’est rendu immédiatement sur les lieux, afin de vérifier l’information. Postés aux  lieux indiqués, les agents ont fait irruption. le trafiquant Junior PAMBOU, de nationalité Gabonaise, en flagrant délit de commercialisation de trois pointes d’ivoire et la dame, Lydia AMBA, ont été aussitôt rattrapée et interpellée. Conduits au poste pour être interrogés sur l’origine des produits, l’homme admet avoir acheté l’ivoire auprès d’un sujet congolais . Quant à la dame, elle a affirmé uniquement avoir conduit son beau-frère  au motel.

Ce dernier lui aurait demandé d’aller prendre le sac qu’il aurait laissé chez elle. En attendant la suite de la procédure, les suspects Junior PAMBOU et Lydia AMBA sont gardés à vue dans les locaux de la DGR. A affaire à suivre…