Les étudiants en grève de l’Université Omar Bongo (UOB), ont manifesté mardi dans la matinée, le lycée d’application Nelson Mandela, un établissement scolaire érigé en centre d’examen du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC)   interrompant  dans la foulée  les épreuves de BEPC pour dit-on se faire entendre par rapport au non-paiement leurs bourses.

Centre d’examen.

C’est en matinée du mardi 11 juin 2019,  après avoir barré l’axe routier ambassade du Cameroun station de derrière la prison de tronc d’arbres et incendié les bacs à ordures et pneus, que les étudiants se sont introduit dans l’enceinte du lycée Nelson Mandela pour mettre hors des salles d’examens élèves et enseignants.

L’épreuve de sciences physiques a été tout simplement annulée au lycée Nelson Mandela à la suite de ses échauffourées entre les étudiants de l’Université Omar Bongo et des gendarmes, a t-on appris des sources sûres. Et selon un communiqué signé du ministère de l’Education Nationale, la suite des activités qui y ont été prévues va se dérouler désormais, suivant les horaires habituels, dans les locaux de l’école gros Bouquets 3 ( situé dans l’enceinte du camp de gendarmerie, entrée carrefour derrière la prison).

Communiqué du M.E.N

Il convient toutefois de préciser  que l’épreuve de science physique initialement prévue mardi 11 juin de 15h à 17h sera programmée le vendredi 14 juin 2019 après l’épreuve écrite d’Education Physique et Sportive (EPS).