Les avocats de Blaise WADA, qui a été condamné à 20 ans d’emprisonnement le 26 Avril 2018 par la cour criminelle spécial ont animés une conférence de presse le week – end dernier au cour de laquelle, ils disent ne pas être en possession de ladite décision écrite.  » C’est la cour criminelle spéciale qui a condamné notre client. Que cette même cour nous communique la décision depuis le 26 avril nous ne sommes pas entrés en possession de cette décision écrite. Quand une décision est lue, c’est qu’elle est écrite sur quelle base est -il gardé en détention? Comment peut – on vivre dans un Etat si on ne jouit pas de sa liberté?  » C’est interrogé Me J.P. MOUBEMBE.

L’affaire Blaise Wada réserve encore des surprises au regard des faits énoncés par ses avocats.  » L’opération MAMBA qui est salué par tous, doit être juste pour tous mais pas un moyen pour régler les comptes aux anciens amis. Tous ceux qui ont détournés les deniers publics, qu’ils soient de la majorité, de l’Opposition ou simple Citoyen doivent être entendu. C’est cela l’état de droit ». A t-il  conclu.